Marie-Claire Cordonier Segger



Droit international du développement durable, Négociation et mise en œuvre des traités en relation avec les changements climatiques, Biodiversité, Ressources naturelles, Droits des peuples autochtones, Économie mondiale verte

Professeur Dr Marie-Claire Cordonier Segger, DPhil (Oxon) MEM (Yale) BCL, LLB (McGill), est une experte universitaire, juriste et auteur en droit international et gouvernance pour le développement durable. Lauréate du prix international Justitia Regnorum Fundamentum de 2016, elle est directrice principale du Centre pour le droit international du développement durable (CISDL), membre du Centre pour la gouvernance de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles et du Centre de droit international Lauterpacht (LCIL) de l’Université de Cambridge, et professeur de droit à la Faculté d’environnement de l’Université de Waterloo au Canada. Elle a siégé au conseil d’administration de la section canadienne de l’Association de droit international pendant plus de 10 ans et est rapporteur du comité de l’ILA sur le rôle du droit dans la gestion durable des ressources. En tant qu’auteur / rédactrice en chef de 22 ouvrages et de plus de 90 articles en cinq langues, elle édite la série de la Cambridge University Press sur la mise en œuvre des traités sur le développement durable et fait partie des comités de rédaction de 7 revues spécialisées dans le droit international et le développement durable. Elle est secrétaire exécutive de l’Initiative sur le Droit Climatique et la Gouvernance et conseillère juridique principale à la présidence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques CoP22. Elle a également été conseillère juridique principale de la Convention de Ramsar relative aux zones humides; experte juridique principale sur le développement durable pour l’Organisation internationale de droit du développement (OIDD); directeur principal de la recherche, sur la prospérité durable et directeur intérimaire à Ressources naturelles Canada, entre autres postes. Le Professeur Cordonier-Segger préside le Forum mondial sur le droit, la justice et le développement du Groupe de travail sur le droit de l’environnement et des ressources naturelles de la Banque mondiale, y dirigeant la Conférence des parties sur le changement climatique , est également professeur international à l’Université du Chili et à l’Université de Kisangani,  membre de la Commission mondiale du droit de l’environnement (WCEL) de l’UICN, des conseils d’administration du Trust for Sustainable Living et de la Fondation de la famille Cordonier-Gehring, du jury de plusieurs organismes subventionnaires internationaux. Elle est conseillère du World Future Council, parle 5 langues et apprécie les livres, les collections d’œuvres d’art, le patrimoine et la conservation de la nature.